Les projets 2021-2023

Pour son cinquième appel, trois projets inter-laboratoires ont été financés :

  • SPARTE (Simulator of Puncture for ARTiculations under Echography) : conception d’un simulateur d’insertion d’aiguille sous échographie.
    Laboratoires impliqués : LIRIS/LBMC-IFSTTAR/Ampère

    En rhumatologie, la ponction est un geste médical classique en cas d’inflammation des articulations. Guidé par l’image et par le ressenti tactile, l’opérateur adapte son geste lors de l’insertion de l’aiguille pour atteindre l’articulation. Ce geste très technique nécessite une formation particulière de la part des jeunes médecins, puisqu’il requiert la manipulation simultanée d’une sonde échographique et d’une seringue, et la lecture déportée d’une image ultrasonore.

    Dans ce contexte, le projet SPARTE vise la réalisation d’un simulateur dont l’objectif est de faciliter l’apprentissage de ce geste sans risque pour le patient. Développé par les laboratoires LIRIS et Ampère, ce simulateur combinera une simulation numérique à un dispositif haptique. L’objectif est de permettre la manipulation simultanée de deux dispositifs haptiques : l’un passif représentant la sonde échographique, et l’autre actif permettant la simulation de l’insertion de l’aiguille. Le retour haptique, ainsi qu’un rendu de la déformation de type échographique calculé en temps réel, vont permettre une réelle immersion de l’apprenant dans la scène. Au niveau de la simulation numérique, l’enjeu porte notamment sur la représentation réaliste de la déformation des tissus mous autour de l’aiguille durant le jeu.

  • WINTER: Virtual WLAN interface rotation for privacy protection (CITI/LIP) Pour faire face à la menace que représente le traçage dans les réseaux Wi-Fi sur la vie privée des utilisateurs, l’utilisation d’adresses MAC aléatoires et temporaires est progressivement adoptée. Cette techniques ne peut pas être directement utilisée quand un appareil est connecté à un réseau car un changement d’identifiant impliquerait un processus complet de réassociation de la station de l’utilisateur. Pour pallier ce problème, nous proposons d’utiliser des interfaces Wi-Fi virtuelles temporaires suivant un mode carrousel. Cette approche limite le traçage à la durée de vie des adresses et assure une connectivité sans interruption.
    Le projet Winter étudie la faisabilité technique de cette approche et évalue les performances en terme de protection contre le traçage et en terme de surcoût pour l’appareil et l’infrastructure réseau.
  • CASCADE: appro​C​hes d’​A​pprentissage pré​S​ervant la ​C​onfidenti​A​lité des ​D​onnées p​E​rsonnelles (CITI, CREATIS, LIRIS). La quantité croissante des données générées ainsi que l’évolution des solutions d’apprentissage automatique exposent de plus en plus les utilisateurs à de multiple inférences d’information personnelles plus ou moins sensibles. Le projet CASCADE propose de développer des approches d’apprentissage automatique préservant la confidentialité des données personnelles. Afin d’atteindre cet objectif, ce projet propose de traiter de manière conjointe l’étude des vulnérabilités liées aux approches d’apprentissage automatique, la protection des informations personnelles et la fusion de modèles d’apprentissage permettant de balancer l’utilité et la confidentialité. Pour cela, CASCADE s’appuie sur la complémentarité de l’équipe Privatics du laboratoire CITI, de l’équipe DRIM du laboratoire LIRIS, et de l’équipe Myriad du laboratoire CREATIS.